GUISS GUISS BOU BESS - électro Sabar

Bio

Moderniser une recette traditionnelle est un sacré défi, ancrer la tradition dans le monde d’aujourd’hui, aussi. En créant Guiss Guiss Bou Bess en 2016, le sénégalais Mara Seck, porteur de l’héritage du Sabar, son compagnon percussionniste Babacar Diop et le sociologue beat-maker français Stephane Costantini désiraient dans leurs rêves les plus fous réussir un pari : créer une « nouvelle vision », donner à l’un des styles les plus mystiques de la Téranga une nouvelle vie.

Leur sauce, l’électro Sabar, n’est pas simplement un mix entre des percussions rituelles et de l’électro, car les trois frères de sons, ont, à la manière d’un chercheur, respecté chaque chant, chaque code, écouté chaque son de tambour avant d’y joindre un rythme du monde : trap, dubstep, UK garage, drum & bass, bass house, afrobass ou encore kuduro.
Pour préserver les fondements du Sabar, les bouillonnants quartiers populaires de Dakar, comme celui de la Médina où a grandi Mara, sont donc devenus le laboratoire où se captent les sons, les ambiances, où s’enregistrent les tambours, où se fabriquent les beats

MARA SECK
VOCALS & PERCUSSION
Le lead vocal du groupe, Mara Seck est un enfant de la Médina de Dakar. Issu d’une grande famille de griots, il commencé à jouer très jeune dans les orchestres de sabars. Fils du défunt Alla Seck, parolier et danseur de Youssou N’Dour, Mara est rapidement attiré par la scène où il débute comme danseur, puis comme percussionniste et “tassu” (parolier). Après des collaborations avec Garmi Fall, Djibi Seye, Mbaye Dieye Faye, 2017 marque un tournant dans sa carrière lorsqu’il rencontre l’association KAANI et le beatmaker Stéphane Costantini

STÉPHANE COSTANTINI
BEATMAKER
Chercheur en sciences sociales, mais aussi compositeur, batteur et percussionniste, Stéphane Costantini qui est alors en mission de recherche à Dakar s’intéresse au monde du sabar et découvre le monde de Mara et sa culture traditionnelle. Artiste pluridisciplinaire, Stéphane a consacré une bonne partie de sa vie à la scène et à divers projets musicaux, allant du reggae au jazz, avant de monter sur scène avec le groupe parisien Electro Hip Hop, Clarkk and Co.

ABA DIOP
PERCUSSION
Le jeune et talentueux percussionniste Aba Diop a très vite intégré le groupe et est aujourd’hui indispensable dans le processus créatif de part son oreille musicale et son charisme scènique. Natif d’une famille de griots de Kebemer (Sénégal), Babacar est un musicien pluridisciplinaire et autodidacte. Il joue différents types de percussions (djembé, sabar, caron, …) et performe avec plusieurs formations telles que Ndiguel Rythme ; groupe de percussions traditionnelles avec lequel il effectue de nombreuses tournées en Europe depuis 2012.


Voir cette vidéo sur youtube

En concert

19 novembre 2021 @ Espace Polyvalent (Landrecies)
Boulevard des Résistants, 59550 - Landrecies

Première partie: MOTOLO


A partir de 19h30
Tarif(s) : Gratuit
Réservation : 03 27 77 52 52

 
Facebook RSS
Restez connecté
à Haute Fréquence
Copyright 2021 Touts droits réservés Conseil régional Hauts-de-France | Crédits | Mentions légales | Cookies